Quittons Quito…

Quittons Quito…

Nous quittons Quito lundi 11 juillet, confiants sur notre itinéraire de départ puisqu’on a repéré la route la veille pendant la « Ciclo Paseo de Quito »…

Tous les dimanches matin, les grandes avenues sont fermées à la circulation et réservées aux cyclistes, joggeurs et autres vendeurs de « jugos », pour une traversée de la ville du nord au sud sur 28km (en A/R).
Notre auberge de jeunesse est au centre : on choisit donc de faire la moitié sud de la boucle. C’est agréable de profiter de la ville avec les quiténiens, et sans la pollution des bus. En plus, il fait super beau…

On échappe ainsi à 15 km de Panaméricaine, mais on n’a pas d’autre alternative pour les 20 km suivants.
Cela dit, sur la bande d’arrêt d’urgence, c’est assez sûr et c’est roulant ! (juste un peu bruyant…).

On choisit ensuite de passer à l’ouest, par le parc des Illinizas et le cratère de Quilotoa, ce qui est bien pour éviter la Panam’, mais moins pour préserver nos cuisses…Avec de gros dénivelés, et des pentes ultra raides, parfois sur des routes non revêtues et l’altitude, c’est une sérieuse mise en jambe !

Heureusement la route est belle avec des passages spectaculaires, malgré les nuages qui ternissent un peu le paysage.

Les chiens que l’on craignait (ok, que je craignais) sont bien là, mais sont finalement plus impressionnants que dangereux. Ils aboient dans nos roues, mais gardent une distance réglementaire. Dans le cas contraire, Jérôme est prêt à dégainer un coup d’antivol ! (et moi, pour être sûre, je passe en 1er …;-))

On prend notre temps pour parcourir ces étapes difficiles et on atteint le cratère de Quilotoa à 3900m après 3 jours et demi et quelques cols…
Les 2 derniers km sont assez épiques : la pente supérieure a 13% nous oblige à pousser les vélos. Avec le vent de face et notre chargement, on mettra plus de 45 minutes !

A l’arrivée, on est applaudis par un couple Suisse qui parcourt l’Amérique du Sud en camping-car avec ses 3 enfants depuis 1 an…Apres déjeuner, on découvre une belle surprise sur notre porte-bagages !

Le temps là-haut n’incitant pas à la balade, on choisit de redescendre vers Zumbahua…
La ville étant peu accueillante, le temps pas au rendez-vous et nos cuisses trop faibles pour nous mener au prochain village, on met les vélos dans un pick-up direction Latacunga : 61 km et 2 cols plus loin…

6 réactions au sujet de « Quittons Quito… »

  1. Nounourse je t admire! Tous mes encouragements du bord d une piscine face au Ventoux…. c est la seule chose que je peux faire!
    Jean-Louis

  2. Bravo les courageux aventuriers ! Vos photos font rêver, vos récits de vélos quant à eux me donnent des courbatures chapeau bas pour l’exploit sportif de cette aventure !

  3. Même avec des Snicker, nous n’arriverions pas à faire ce que vous faites, et pourtant, quand on voit les photos, on se met à rêver… C’est juste… c’est juste… y’a pas de mots. Eh oui, BB nous a transmis ton blog.
    Quand même, qu’est-ce que tu fais dans la carrière ?…

  4. Bravo!!! Ici l’étape du Ventoux a été écourtée ( arrivée à mi pente) trop de vent !!! et frome a fini à moitié à pied….alors…..

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.